23/10/2004

Poème

Si un jour tu adoptes un compagnon
et si tu l aimes parce qu il est trop mignon,
un jour il grandira
et il s'attachera
et si par ton égoisme tu l abandonne,
que Dieu te pardonne,
car par ton geste inconsient,
tu as abandonné un innoncent,
mais si par bonheur tu l aimes,
il restera toujours le même,
car au fond de son coeur,
tu seras le meilleur













15:24 Écrit par nean | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.